Prenez soin de vous

Les cures thermales mode d’emploi !

Après la longue période de confinement, les stations thermales ont rouvert petit à petit. Début juillet pour la plupart d’entre elles. Et les curistes ont repris le chemin des soins. Il est vrai que dans le cas du traitement des affections chroniques, les cures sont intéressantes par leurs bénéfices.

D’abord parce qu’elles concernent de nombreuses pathologies ou troubles: rhumatismes, psoriasis, insuffisance veineuse, troubles du sommeil, ou encore dépression. Pour ce citer que ceux-là ! Dans la plupart des cas, les bienfaits sont au rendez-vous. Dans une grande majorité des cas, les patients constatent une baisse des douleurs physiques. Une diminution de la prise de médicaments. Et une meilleure qualité de vie des mois après la cure.

Les eaux thermales, bonnes pour la santé !

Les eaux thermales contiennent des minéraux. Elles ont un PH et une température propre: ces spécificités seraient à l’origine de leur propriétés analgésique, relaxante, stimulatrice, vasodilatatrice ou décongestionnante. Et c’est ce qui permettrait d’expliquer leurs effets jugés bénéfiques sur les douleurs, la détente musculaire, la souplesse articulaire et dermique, l’appareil respiratoire.

Attention: il ne faut pas confondre cure thermale et thalassothérapie, associée au bien-être. Cette dernière n’est pas prise en charge par l’Assurance Maladie. 

Une cure thermale, c’est quoi ?

Une cure thermale, c’est 18 jours de soins consécutifs (hors dimanche). Elle doit se dérouler dans un établissement thermal agréé. Et conventionné par l’Assurance Maladie. 

Pour qu’une cure soit prise en charge:

elle doit être prescrite par le médecin traitant ou par le spécialiste de la pathologie dont vous souffrez (exemple : dermatologue, cardiologue, phlébologue,…). Voire un chirurgien dentiste.

il faut qu’il y ait une véritable affection ou pathologie reconnue et figurant sur la liste (ci-dessous) des orientations thérapeutiques prises en charge.

Voici la liste des affections ouvrant droit à une prise en charge par la « Sécu »:

● Affections des muqueuses bucco-linguales,

● Affections psychosomatiques,

● Dermatologie,

● Gynécologie,

● Maladies de l’appareil digestif,

● Maladies de l’appareil urinaire,

● Maladies cardio-artérielles,

● Neurologie,

● Phlébologie,

● Rhumatologie et séquelles de traumatismes ostéo-articulaires,

● Troubles du développement de l’enfant,

● Voies respiratoires.

Choisir sa station thermale

Le choix se fait en concertation avec le médecin traitant, en fonction de l’affection à traiter. Sachez que le remboursement éventuel des frais de transport se fera sur la base de la distance qui sépare la station la plus proche prenant en charge votre orientation thérapeutique et votre domicile. Quand deux stations sont en balance, c’est la proximité du domicile qui prévaut. 

Demande de prise en charge

Avant votre cure, vous devez faire une demande de prise en charge et adresser à votre caisse:

  • Le questionnaire de prise en charge

Il est rempli par le médecin qui vous prescrit la cure ; il indique notamment l’affection dont vous souffrez et la station thermale choisie. Votre médecin n’ayant pas forcément le formulaire adéquat au cabinet, il vous faut vous le procurer en le téléchargeant sur le site www.ameli.fr, ou en faisant la demande par écrit ou en vous rendant à votre caisse d’Assurance Maladie,

  • La déclaration de ressources

C’est à vous de la remplir ; vous devez y joindre tous vos justificatifs de ressources pour pouvoir, le cas échéant, bénéficier de la prise en charge des frais de transport et d’hébergement et percevoir des indemnités journalières (pour les salariés).

L’accord de prise en charge

Après réception de votre questionnaire de prise en charge et de votre déclaration de ressources, votre caisse d’assurance maladie vous délivrera un formulaire pour la prise en charge, intitulé « Prise en charge administrative de cure thermale et facturation ». Ce formulaire mentionne la station désignée et l’orientation thérapeutique dans laquelle s’effectuera la cure. il comporte 2 ou 3 volets, selon votre situation :

-le 1er volet intitulé « Honoraires médicaux » sera à remettre au médecin thermal ;

-le 2e volet intitulé « Forfait thermal » sera à remettre à l’établissement thermal de votre cure ;

-et, si vous remplissez les conditions de ressources permettant de bénéficier du remboursement des frais de transport et d’hébergement, le 3e volet, intitulé « Frais de transport et d’hébergement », sera à adresser à votre caisse d’assurance maladie dès votre retour de cure.

A noter: dès le début de votre cure, remettez à l’établissement thermal le volet 2 du formulaire de prise en charge, intitulé « Forfait thermal ».Vous pourrez ainsi bénéficier de la dispense d’avance de frais. Et, à l’issue de votre cure, vous paierez le ticket modérateur, c’est-à-dire la partie du forfait thermal qui n’est pas remboursée par l’Assurance Maladie et qui reste à votre charge.

Prise en charge de la mutuelle

Pour connaître le détail de la prise en charge des cures thermales par la mutuelle, vous pouvez prendre connaissance de nos prestations.  N’hésitez pas à vous renseignement auprès de nos équipes du lundi au vendredi de 8H30 à 17H30 (le mardi matin exclusivement sur rendez-vous). Tél. 02 40 89 22 91.