Prenez soin de vous

Confinement: nos conseils pour les courses alimentaires et la cuisine !

Se déplacer, se faire livrer ou opter pour le « drive » ? Quels gestes adopter lors des courses ? Qu’est-il préférable d’acheter ?  Comment cuisiner ? 

Les achats alimentaires et la cuisine n’ont jamais suscité autant de questions. Et de commentaires plus ou moins avisés. L’épidémie de Covid-19 est passée par là, évidemment. Et a chamboulé complètement nos vies. Pour vous aider au quotidien, la MCRN a collecté les informations qui vous seront utiles.

Privilégiez la livraison ou le drive

Punition pour les uns, plaisir partagé ou distraction pour les autres, chacun a son idée sur la question. Mais pour tous, cuisiner est devenu un des éléments structurants de la journée. A raison de 3 repas/jour, 7 jours/7, c’est un peu normal ! Et avant même de sortir planche à découper ou égouttoir, il faut s’atteler aux courses alimentaires. Vérifiez auprès de votre supermarché habituel si vous pouvez vous faire livrer à domicile. Ou si un service de drive vous est proposé. C’est préférable que d’avoir à déambuler dans les rayons !

Les marchés se sont organisés: environ 1/4 d’entre eux restent ouverts. C’est le cas plutôt dans les villages ou villes moyennes. Des agriculteurs, maraîchers, souvent en bio, se sont aussi organisés pour proposer leurs productions dans le cadre de circuits courts (Amap, vente à la ferme, etc…). Pour trouver un producteur installé près de chez vous, n’hésitez pas à consulter les sites: http://www.reseau-amap.org , https://bonplanbio.fr ,https://laruchequiditoui.fr/fr

Les bons gestes pour les courses

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) rappelle les bons gestes pour les courses.

  • Se laver les mains avant de sortir.
  • Respecter la distance sociale préconisée : rester à 1 mètre avec les gens qui m’entourent.
  • Ne pas se toucher le visage lorsque l’on fait ses courses. 
  • Se laver soigneusement les mains en rentrant à la maison. 
  • Pour les produits frais, retirer les suremballages (cartons,…) quand cela est possible. 
  • Nettoyer les produits frais avec un essuie-tout humide et les ranger immédiatement au réfrigérateur. 
  • Pour le reste des courses, passer un essuie-tout humide quand cela est possible (conserves, bouteilles,…) et laisser de côté les produits pendant trois heures. 
  • Laver les fruits et légumes à l’eau claire et essuyer avec un essuie-tout. 
  • Se laver les mains soigneusement après avoir rangé les courses. 

Je mets des gants à usage unique ou non ?

Cela peut avoir un côté rassurant. On sait que le virus reste actif plusieurs heures, voire plusieurs jours, sur les emballages en plastique ou en carton. Mais, ce n’est pas vraiment efficace. Surtout si vous n’avez pas l’habitude d’en porter. « Les gants sont une fausse mesure car on finit par mettre ses mains gantées sur son téléphone et oublier les règles de base. De plus, on risque de se contaminer au moment de retirer les gants », réagit le Dr Benjamin Davido, médecin infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (92). « Mieux vaut se laver les mains en partant de chez soi et en rentrant des courses », conseille le spécialiste cité par Que Choisir.

Pour aller plus loin sur le port du masque.

Comment préparer et consommer ses fruits et légumes ? 

Après un achat, avant de les consommer ou de les cuisiner, il faut bien laver ses fruits et légumes à l’eau potable. N’utilisez surtout pas de désinfectant comme l’eau de javel ou de détergent, vous risqueriez une intoxication s’il était mal rincé. L’utilisation du vinaigre blanc pour rincer ses fruits et légumes n’est pas nécessaire. Il n’a pas d’action virucide. 

Après lavage à l’eau potable, essuyer les aliments avec un essuie-tout à usage unique aide à éliminer d’éventuelles particules virales. Ces gestes sont particulièrement importants lorsque les fruits et légumes sont mangés crus. 

Chauffer à 63°C – c’est-à-dire à feu moyen – pendant 4 minutes suffit à détruire le virus potentiellement présent. Rien ne sert de « sur-cuire » ses aliments donc, sauf si la recette ou vos goûts personnels l’exigent… ! Pour les crudités, un lavage à l’eau potable suffit à diminuer le risque de transmission par contamination croisée – à savoir risque de transmission du virus par les mains. 

Stéphane Messer

Pour suivre l’actualité de la Mutuelle Solidaire MCRN, n’hésitez pas à aller sur sa page Facebook 

Rappel: La Mutuelle MCRN est fermée au public jusqu’à nouvel ordre. Notre équipe, bien que restreinte, reste néanmoins joignable par e-mail à infos@mutuellemcrn.fr et téléphone au 02 40 89 22 91 de 10h à 13h et de 14h à 16h30.