Prenez soin de vous, Uncategorized

Comment prolonger les bienfaits des vacances ?

Le mois de septembre touche à sa fin. Mais le sentiment de « bien-être » lié au temps des vacances est encore bien présent. La recette du » bonheur » estival tient en quelques mots: rupture avec le quotidien, rencontres et découvertes, absence de stress, alimentation plus équilibrée ( à base de fruits et de légumes de saison)….

Les vacances riment souvent aussi avec la reprise d’une activité physique. Les conditions (pas seulement météorologiques ! ) s’y prêtent. On y prend goût et on se dit qu’à la rentrée, on continuerait bien. Et il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin ! La Mutuelle MCRN vous y invite.

D’abord parce qu’il n’y a pas d’âge pour pratiquer une activité physique régulière. Même après de longues années d’arrêt ! C’est une règle d’or qu’il faut garder en tête. Encore faut-il trouver la bonne activité. Et l’exercer en douceur. A son rythme. Tant ce cas, les bienfaits sont toujours au rendez-vous. 

Bon à savoir

L’activité physique régulière protège de certaines maladies (cardiovasculaires, hypertension, diabète, ostéoporose…). Elle limite la prise de poids et entretient la forme musculaire. Elle aide à conserver sa mobilité (lutte contre l’essoufflement à la marche, les difficultés à monter des escaliers ou à parcourir de grandes distances à pied, meilleur équilibre…).

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande de pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique modérée par jour. Il est possible de fractionner votre activité en 3 séances de 10 minutes par exemple. Pour les personnes n’ayant jamais ou peu pratiqué de sport, si l’activité réalisée est d’intensité faible (marche lente…) prévoyez 45 minutes d’activité par jour.

Quelles activités ?

Choisissez votre activité physique en fonction de vos capacités. Et tournez-vous vers:

la randonnée à pied: elle peut se pratiquer seul ou en groupe. L’intensité d’une randonnée peut être adaptée au niveau de chacun, en modulant la vitesse de marche et la difficulté de l’itinéraire choisi. C’est un excellent moyen de prendre l’air, de faire du sport et de décompresser. La marche nordique, celle qui se pratique avec des bâtons, a le vent en poupe. Apparue dans les pays scandinaves dans les années 1970, elle a beaucoup d’adeptes en France. Le longe-côte qui consiste à marcher en milieu aquatique avec de l’eau, entre le nombril et les aisselles, se développe aussi.

la natation: une activité complète qui fait travailler les muscles et articulations en douceur (si vous allez à votre rythme). Vous pouvez aussi essayer les activités aquatiques de type aquagym, aquabiking qui sont des alternatives sportives et ludiques, favorables aux articulations.

le vélo, c’est bon pour la santé. Et même avec un vélo à assistance électrique ! N’oublions pas que l’assistance peut se moduler, voire même se débrayer.

On y pense moins mais d’autres d’activités sont excellentes pour gérer le stress. Ainsi, le tir à l’arc est parfait pour développer coordination et précision. Les bénéfices liés à la pratique du yoga ou du tai-chi sont indéniables.

Il faut y penser. Avant de vous lancer dans une activité physique, consultez votre médecin généraliste traitant. Il saura vous conseiller ou vous orienter vers des sports adaptés à votre condition physique et à vos capacités. Un test d’effort peut éventuellement vous être proposé.